Barouche

Le phénomène de la pita Barouche prêt à conquérir l’été bruxellois

Lieu
Bruxelles & Gand
Type
Streetfood
Couverts
Des centaines
Gamme
Pur et prêt à cuire
Deux grands amis, un amour estudiantin pour les pitas sauce andalouse et un business plan en béton : telle est la recette du succès qui se cache derrière Barouche, le concept pita des entrepreneurs Wim Maeyaert et Nathaniël van Waeyenberge. Après des débuts fulgurants à Gand, les deux amis amènent leurs pitas gastronomiques dans l’un des endroits les plus branchés de Bruxelles : la place Sainte-Catherine. « Nous avons également très envie de casser la baraque dans notre capitale. »
« Dans notre Pita Republic, nous servons des saveurs explosives et ultra-fraîches sur le pouce »

Le 9 juillet est une date importante pour Wim & Nathaniël, car c’est le jour où Barouche posera ses valises à Bruxelles. Les deux gourmets sont convaincus que le spicy mayo fera aussi fureur à la place Sainte-Catherine. Saveurs explosives et produits d’une extrême fraîcheur : Walravens a participé dès le début à l’édification de leur Pita Republic bruxelloise.

« Notre pain pita signature est un mélange raffiné de viande, de sauce et de salade, » indique Wim. « Bernard a élaboré avec nous un mélange unique d’épices, a mis un point d’honneur à choisir la coupe parfaite pour notre viande et a emballé nos ingrédients de telle sorte qu’ils restent super frais. Nous sommes fin prêts à servir les plus délicieuses pitas aux ‘ketjes’ de Bruxelles. »

wim nathaniël

Take away ? Chaud devant !

Barouche apporte les saveurs de l’été à Bruxelles. Elles sont épicées (mayo à base d’harissa !), saines, faciles à digérer et surtout : cuites au four. Rien à voir avec le simple bar à pitas du coin, donc. « C’est dans notre four Barouche que la magie opère. Nous y déposons notre petit pain signature au levain et rôtissons à la perfection des accompagnements comme le chou-fleur et la patate douce. Nous remplissons le petit pain avec du poulet épicé, un steak mariné en tranches, du porc croustillant ou des boulettes de falafel. Une salade fraîche, des sauces maison à base de yaourt et un emballage pratique complètent le tableau. Il ne reste plus qu’à savourer. »

Recette pour un vendredi soir réussi chez Barouche

Ingrédients

40 kg de pâte au levain
10 kg de poulet
10 kg de viande de porc
10 kg de bifteck
5 kg de Berloumi
5 kg de falafels
2 kg de patates douces
2 kg de chou-fleur
10 kg d’épinards
10 kg de chou rouge
2 kg d’houmous
5 l de yaourt
1 kg de tzatzíki
2 l sauce de curry-mangue
1 l de sauce végan

Préparation

Step item
1

Préparez la pâte au levain un jour à l’avance et laissez-la reposer au moins 24 heures. Laminez la pâte et découpez-la en cercles identiques.

2

Chauffez le four Barouche à 360 degrés et glissez-y les pains pitas. À cette température élevée, l’eau contenue dans la pâte s’évapore, et vous obtenez de véritables pocket breads.

3

Diminuez la température à 280 degrés pour faire griller les accompagnements. Le four fait apparaître des rayures noires sur les quartiers de patates douces et le chou-fleur. Le falafel se mordore également, sans une goutte de graisse de friture.

4

Cuisez entre-temps la viande fraîche de Walravens sur la plaque teppanyaki brûlante. Choisissez entre du poulet croustillant, de la tagliata marinée ou du porc épicé. Ou prenez l’option végétarienne avec des falafels et des légumes cuits au four.

5

Préparez la salade d’accompagnement fraîche au chou rouge et aux jeunes feuilles d’épinards.

6

Servez les pains pita avec des garnitures crémeuses et trempez les dans l’houmous et le tzatziki.

7

Épicez la ‘soirée réussie chez Barouche’ de conversations savoureuses. Bon appétit !

Zuurdesem

Side

Pita

 

Ready to roll

Walravens a cru au concept de Barouche dès le premier jour. « Bernard s’est donné à fond dès le début », affirme Nathaniël. « Brainstorming sur les emballages spécifiques afin de pouvoir servir des ingrédients ultra-frais. Flexibilité en termes de livraisons, surtout quand on évalue mal les volumes dans la phase de démarrage. Bernard vit pour son entreprise et recherche toujours la meilleure qualité. Du poulet nourri au maïs au bœuf belge de première qualité : nous ne remplissons nos petits pains qu’avec les meilleurs ingrédients. »

« Lorsque nous avons mal évalué les volumes dans la phase de démarrage, Walravens nous est toujours venu en aide »

Le goût de la durabilité

Barouche fait, tout comme Walravens, de sérieux efforts pour réduire son impact sur l’environnement. « L’un des choix les plus importants a été notre emballage biodégradable. Surtout dans une ville comme Bruxelles, où l’on veut réduire son empreinte écologique autant que possible. En tant que parents et entrepreneurs, nous voulons laisser un monde en meilleur état que celui dans lequel nous l’avons trouvé. »

Pita